Quelques questions .

Ces questions sont "simples" .
Elles ne requièrent aucune connaissance médicale .
Uniquement de la logique . 

Première question :

2% de la population serait atteinte selon les sites "pro" fibromyalgies .
Ces sites précisent que l'essentiel des "victimes" seraient des femmes.
Ces sites précisent aussi qu'il n'y a pas de victimes avant les 20 ans ou après les 60 ans .
La population Belge est de 11.000.000 d'habitants .
Il y a donc 5.500.000 femmes .
Au minimum il y a 3.000.000 de femmes entre 20 et 60 ans .
2% de la population = 220.000 "victimes" potentielles .
En gros ,il y a donc environ 10 % de la population féminine en âge de travailler qui serait victime de la fibromyalgie .

La première question est donc toute simple :
Comment est-il possible d'expliquer qu'une affection touchant 10 % d'une tranche de la population soit restée inconnue pendant tant de temps ?

 

Deuxième question :

La FM est présentée comme une affection atteignant le corps dans sa quasi totalité (muscles,tendons ...)  

Comment expliquer dans de pareilles conditions la normalité des tests sanguins ?

Comment expliquer la succession puis l'oubli total de l'un ou l'autre marqueur (par ailleurs parfois assez curieux  comme les RNA ase inverse) qui sont apparus "ex abrupto" pour disparaitre ensuite tout aussi "abrupto" ?

La deuxième question aussi est toute simple :
Comment expliciter l'absence totale de tout marqueur alors que cette pathologie aurait été remarquée pour la première fois au 18 ° siècle  ?

 

Troisième question :

La fibromyalgie frappe quasi exclusivement le monde occidental ,et la plupart des temps les femmes sans aucun lien établis entre le statut hormonal féminin et l'affection .

La troisième question aussi est toute simple :
Comment expliciter la quasi absence de la FM ailleurs dans le monde,la où il n'y a pas de Sécurité Sociale  ?


Quatrième question :


L'épreuve la plus lourde tant d'un point de vue psychologique que physiologique a été en Europe occidentale, la vie "dans les camps" .
Suite à la guerre la Belgique et d'autres pays ont établis des Barèmes d'invalidité (en Belgique le BOBI) .
Le BOBI reprend toutes sortes d'affections les plus diverses .
Nulle part il n'est fait mention de "Fibromyalgie" ....

La quatrième question est donc aussi toute simple :
Comment expliciter l'absence de FM dans toute situation "extrême" : guerre,famine,camp de concentration,etc ...?

 

Cinquième question  :

Le nombre d'opposant à la FM dans le monde médical est énorme; les associations "pro" FM s'en pleignent d'ailleurs assez ,
car celà irait même "contre" leurs intérêts .... Ce qui semble sous entendre que certains articles sont à ce point forcés qu'ils fragilisent tout l'édifice ....

La cinquième question est tout aussi simple :
Comment expliciter dans ce cas l'absence totale d' occurrences "négatives" concernant la FM  sur le net ?

 

Sixième question :

De nombreux médecins se sont instaurés  "spécialistes en fibromyalgie" .

La sixième question est elle aussi toute simple :
En quoi consistent les connaissances d'un médecin "spécialiste en FM" dans le cas d'une maladie (?) dont on ne sait "rien"; ni si elle existe,ni comment en faire le diagnostic,ni comment la traiter... ?
Bref , mis à part les "hypothèses",qu'est ce qu'il sait "concrètement" ?


Septième question :

Jusqu'en 1980 la pathologie était considérée comme psychiatrique .
La comorbidité avec une dépression est de 20 %.
La comorbidité avec d'autres troubles psychiatriques (en particulier l'hystérie et les états "Border Line") n'a jamais fait l'objet d'une étude publiée (en tous les cas pas d'étude publiée accessibles à partir du Net) .

Pourquoi est ce que les patients se rebellent-ils dès qu'on aborde le volet psychiatrique ?
Pourquoi est ce que quelque chose qui était reconnu hier comme "psychiatrique" ne l'est plus aujourd'hui ?
Qu'est ce qui a changé ?

Huitième question :

Et que penser des études au Pet Scan,etc... qui selon ce qu'on en dit "visualisent" la douleur ?

On aurait inventé un dolirimètre ?
Et dans le monde de l'expertise ce serait passé complètement sous silence ?
"Comme c'est étrange" aurait dit Louis Jouvet ...

Par ailleurs,et indépendament de toutes ces considérations,est ce que le patient dont il est question a passé ce test ?
Et qu'est ce qu'il a dit ce test ?

 

Neuvième question :

Suivant les statistiques avancées par les turiféraires de l'affection, il y aurait minimum-minimorum 10 % de la population "atteinte",soit un chiffre de grandeur comparable à celui des lombalgies .

Saurait-on m'expliquer pourquoi aux symposium spécifiquement dédiés aux médecins experts,il y a toujours au moins un sujet sur les lombalgies,et JAMAIS ou pratiquement jamais un seul sujet sur la fibromyalgie ?

 

 10° Question :

La fibromyalgie est maintenant considérée comme une maladie rhumatismale .
Pourquoi ,comment ?
Ca on ne dit pas .

Ma question est toute simple : vous en connaissez beaucoup des maladies rhumatismales qui ne touchent pratiquement que les femmes ?
Ca voudrait donc dire qu'une affection inflammatoire est dépendante du climat hormonal ?
Il n'y a encore jamais eu la moindre étude sur ce phénomène, par ailleurs jamais statistiquement objectivé ...

 

 11° Question :

Pourquoi le medecin-Conseil est-il considéré généralement par les "malades",
comme un farouche adversaire de la fibromyalgie ?
Pourquoi précisément de la fibromyalgie,et pas d'une autre maladie  ?

Quels intérêts pourrait-il avoir en se montrant "opposé" (paroles de patient) à la fibromyalgie ?
Quels ennuis il peut en avoir ? Ca c'est évident ; à commencer par une perte de temps en consultation .
Mais quels avantages ?... Ca j'ai beau chercher,je ne trouve pas ...
Alors "pourquoi" ? 

Pourquoi cette attitrude ?

Pourquoi rame-t-il à contre courant ?

Pourquoi est-il pratiquement le seul à le faire ?

Et bien ,c'est une excellente question !

Et je crois que si vous trouvez de vous même la réponse,vous serez guérrie ....

 

Tu connaitras la Vérité et la vérité te rendra Libre .
Jean II-23.

.



 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×